Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de la famille Raibaud en images
  • Le blog de la famille Raibaud en images
  • : L'escalade, la cuisine, le soleil de la côte d'azur... en photo ! Simon Raibaud, Jean Raibaud, Martine Raibaud et Jean-Claude Raibaud vous présentent leurs loisirs en image.
  • Contact

Recherche

Nous contacter

16 juin 2017 5 16 /06 /juin /2017 20:42

Carnet de voyage de Martine :

"16 juin
Démontage de la tente sous la pluie. Grande plaine de pâturages. A notre gauche, au bord de l’océan, un beau sommet sort à peine des nuages. Balade (longuette) sous un ciel plombé pour sólheimasandur, voir un DC3 de l’US Navy, écrasé dans un immense désert de cendres noires. Le petit Prince et son mouton ne sont pas loin… Avec pour toile de fond, d’un côté l’océan, de l’autre, collines et montagnes vertes ombrées de noir. ciel toujours plombé, mais il fait doux (10°) pour visiter Skogafoss. Environnement très vert et violet d’éternels lupins. Eviter le camping au pied de la cascade, dont les W.-C. sont squattés par tous les touristes en visite. Et on sait qu’en Islande, c’est maximum deux pour les filles, deux pour les garçons… Toujours plus à l’ouest paysages très très verts. On comprend pourquoi : pluie régulière. Falaises zébrées de nombreuses cascades. Halte pour manger chez un potier à Hvolsvöllur. Retour des éclaircies : Retour sur les cascades de Seljalandfoss et Gljúfurárbui. Poursuite de la route en direction de Hveragerbi, sous une pluie continue et paysage de plaine monotone. Nous renonçons à planter la tente à Stokkseyri car trop de vent et pas de haies, ni de cuisine pour se mettre à l’abri. Après avoir un peu cherché, nous trouvons une chambre à Selfoss (muni d’une cuisine collective) et d’un hot pot non testé). Sanitaires communs mais nickels. 121 euros avec petit-déjeuner. Le Selfoss hostel."

Le voilà enfin...

Je ne sais pas pourquoi, mais ce DC3 me fait penser à St-Exupéry. À mille milles de toutes terre habitée. Et dieu sait que pour l'atteindre, l'introspection est longue, très longue... mais je l'avais vu depuis la maison. Maintenant, je sais.

 

 

 

 

A mille milles...

Je n'aurai pas aimé être là quand il est arrivé lui !

Seljalandfoss.

 

 

 

La fenêtre d'un château en ruine ? Et non ! Ici pas d'armée, pas d'histoire, pas de guerres...

 

 

Retour à Seljalandfoss sans la pluie.

 

 

Pays de chutes d'eau...

 

Gljúfurárbui.

 

Nous repassons devant  Seljalandfoss.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jean-Claude RAIBAUD - dans Vacances - voyages
commenter cet article

commentaires